A+ A-
Institution Nationale des Invalides -
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker

Contacts utiles

Chef de l'Unité sensori-cognitive :

Docteur Dominique MARCHAL

Secrétariat de l'USC :

Tel : 01 40 63 22 43
1er étage du bâtiment central ; couloir Turenne

Unité Sensori-Cognitive

Un projet de soins et de suivi adapté

L’unité sensori-cognitive a été créée en 2003 à partir de deux concepts :

  • La compensation multisensorielle du handicap visuel avec une méthodologie d’évaluation et de rééducation pour des déficiences visuelles profondes. Les échecs inexpliqués en rééducation étaient liés la plupart du temps à l’existence de troubles cognitifs associés.
  • Le développement de la gériatrie qui s’intéresse de plus en plus au dépistage précoce de ces troubles cognitifs, en partie liés à la maladie d’Alzheimer, et à sa prise en charge globale en y intégrant une réflexion multisensorielle.

Les troubles cognitifs et/ou sensoriels peuvent être à l’origine d’une perte d’autonomie et de bien-être. Les études scientifiques montrent l’intérêt d’une prise en charge précoce pour maintenir la qualité de vie du patient et de son entourage.

Ces deux concepts ont abouti à la création d’une équipe pluridisciplinaire afin d’établir un diagnostic précoce, une prise en charge globale afin de conserver le plus longtemps possible l’autonomie en maintenant une qualité de vie pour les patients.

Un service qui s’adapte aux avancées scientifiques dans le domaine des neurosciences et aux données épidémiologiques.

L’U.S.C. dispose d’une équipe pluridisciplinaire qualifiée pour dépister et prendre en compte les pathologies neurodégénératives (maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson…) et neurosensorielles (DMLA : dégénérescence maculaire liée à l’âge, glaucome évolué...)

Elle s’appuie sur une méthodologie de travail précise impliquant l’ensemble de l’équipe. Notre réflexion actuelle tend vers une prise en compte globale des patients âgés et des familles. Après le bilan sensori-cognitif, la réflexion est menée autour d’un projet de soin et de vie, afin de mettre en place les thérapeutiques les plus adaptées à chacun.

Objectifs de l’U.S.C.

  • Evaluation et prise en charge en réadaptation de patients atteints de basse-vision due à des pathologies diverses
    (DMLA, glaucome, rétinopathies...)
  • Evaluation et prise en charge de patients atteints de troubles des fonctions cognitives.
  • Evaluation gériatrique standardisée pour les patients âgés de plus de 60 ans : évaluation fonctionnelle, cognitive, nutritionnelle, recherche de pathologies psychiatriques ainsi que de troubles de l’équilibre et de la marche pouvant entraîner une dépendance.

Public concerné

  • Anciens combattants et victimes de guerre en priorité
  • La population civile en général, du fait de la participation de l’Institution Nationale des Invalides au service public hospitalier.

Mode de fonctionnement :

  • Evaluation et prise en charge de la basse-vision :

    Le patient qui a déjà été étiqueté basse-vision par un ophtalmologiste extérieur fait sa demande de prise en charge à l’INI en remplissant tout d’abord un questionnaire de pré-admission qui est étudié par les ophtalmologistes du service spécialisé en basse vision. Si le patient entre dans le cadre des missions du service, celui-ci est vu tout d’abord en pré-évaluation : consultation avec l’ophtalmologiste spécialisé en basse vision de l’INI puis l’orthoptiste. Une évaluation est ensuite réalisée avec un bilan multi sensoriel. Chez les patients de plus de 60 ans une évaluation gériatrique standardisée est programmée systématiquement selon un protocole bien défini. Une restitution de cette évaluation est faite au patient afin de lui proposer un projet de soins personnalisé en fonction de sa demande et de ses possibilités.

  • Evaluation des fonctions cognitives qui se fait dans la cadre de la consultation mémoire labellisée par l’A.R.S. depuis 2007 :

    Après consultation préliminaire de gériatrie les patients sont convoqués à nouveau pour des tests neuropsychologiques. Une imagerie ainsi qu’une biologie sont demandées simultanément et le patient est revu à l’issue de ce bilan pour annonce diagnostique et élaboration d’une prise en charge.

  • Evaluation de la conduite automobile chez la personne âgée.

  • Evaluation gériatrique standardisée qui correspond à une évaluation globale pour des patients polypathologiques à risque ou déjà dépendants, avec au final l’élaboration d’un projet de soins et d’un projet de vie dans le cadre des évaluations psycho-médico-sociales.

Moyens mis à disposition :

Tous ces bilans sont effectués en hospitalisation complète dans notre unité de six lits de soins de suite et de réadaptation, ou en hôpital de jour qui dispose de quatre places.

A la suite de l’évaluation l’atelier mémoire peut être proposé aux patients atteints de troubles cognitifs.

La réadaptation de basse-vision se traduit par une prise en charge personnalisée avec intervention de l’ergothérapeute, de l’orthoptiste, de l’opticien spécialisé en basse-vision pour les aides techniques, de l’instructeur en locomotion...

Un groupe de soutien aux aidants dont un proche est atteint de la maladie d’Alzheimer se propose d’accompagner l’entourage du patient pour répondre à ses interrogations et l’aider dans ses démarches.

Vous accompagnez un proche atteint de la maladie d'Alzheimer...

  • Vous vous posez des questions :
    • Sur la maladie et les changements qu’elle entraîne, sur les traitements.
    • Comment réagir au quotidien, favoriser les échanges, stimuler ?
    • Comment favoriser l’autonomie ?
    • Quelles sont les aides sociales dont je peux bénéficier ?
    • Comment proposer une alimentation équilibrée ?
    • ...

L’équipe sensori-cognitive organise le groupe des aidants : des temps d’information et d’échanges.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès des membres de l’équipe.

Vous accompagnez une personne malvoyante ou vous êtes vous-même...

  • Vous vous posez des questions :
    • Les professionnels peuvent-ils m’aider ?
    • Y-a-t-il une rééducation possible ?
    • Comment favoriser l’autonomie ?
    • Quelles sont les aides sociales dont je peux bénéficier ?
    • Quelle aide puis-je trouver pour maintenir ou améliorer mon autonomie ?
    • Comment puis-je sortir en sécurité ?
    • Puis-je pratiquer un loisir, un sport ?
    • ...

Les membres de l’équipe seront heureux de répondre à vos questions.

Equipe médicale :

  • Médecin
  • Gériatre
  • Psychiatre
  • Neurologue
  • Ophtalmologistes
  • Otorhinolaryngologistes
  • Cardiologue
  • Cardiologue (échographie cardiaque)

Equipe paramédicale :

  • Cadre de santé
  • Orthoptistes
  • Neuropsychologue
  • Infirmière
  • Coordinatrice
  • Ergothérapeutes
  • Instructrice en Locomotion
  • Opticien
  • Diététicienne
  • Assistante Sociale
  • Secrétaire Médicale

Conventions et partenariats

L’U.S.C. est membre cofondateur du réseau ville-hôpital : réseau gérontologique 15/7, dans le cadre de la filière gériatrique et membre du conseil d’administration du point Paris-Emeraude 15/7.

Une convention a été passée avec l’association Valentin Haüy et de nombreux accueils de jour.
Un partenariat a été établi avec l’Institut de la Mémoire et de la Maladie d’Alzheimer situé dans le service de neurologie de la Pitié Salpêtrière afin d’obtenir des avis, des examens complémentaires sophistiqués et enfin participer aux protocoles de recherche hospitaliers.

Mise à jour : 06 Mars 2012
haut de page
bandeau-0bandeau-1bandeau-2bandeau-3bandeau-4bandeau-5